De retour au Passé – 13ème  Partie

Viviane Freitas

  • 29
  • Sep
  • 2015

De retour au Passé – 13ème Partie

  • 29
  • Sep
  • 2015

À New York, nous avons eu beaucoup de combats. Júlio murissait dans la foi, avec discipline lorsqu’il était appelé à l’ordre. Je l’accompagnais le plus que je pouvais, et je lui a donné toute l’assistance nécessaire pour qu’il soit discipliné

Toujours après qu’il a été appelé à l’ordre, j’essayais de comprendre pourquoi il avait fait ce qui a été mis en garde. Je n’ai jamais vu en aucun moment, que ses supérieurs ont eu tort, parce que je croyais toujours que le travail est de Dieu et il est dirigé par le Saint-Esprit.

Si je voyais en quelque sorte qu’il ne comprenait pas, ou quand il restait bouleversé pour être appeler à l’ordre, je n’ignorais pas. J’ai beaucoup appris dans l’oeuvre de Dieu comme ouvrière sur l’Autorité Spirituelle. J’avais un véritable soin, et j’ai une énorme crainte envers les autorités que Dieu a constitué.

Júlio n’avait pas une épouse à côté de « son mari », mais de Dieu. Et je cherchais comme épouse, le droit de me l’écouter, quand la chose était grave.

Car si nous le faisions pas, nous serions en train de mettre en péril notre salut. Et ainsi l’Oeuvre de Dieu. Et en tant que serviteurs, nous ne disposons pas de ce droit. Pas du tout!

J’exigeais de lui d’être spirituel.
Etre spirituel c’est d’obéir sans aucun sentiment opposé.

Car nous savons que si il y a un problème en nous, nous nous sentons comme nous avons une « boule » énorme étouffement dans notre gorge ou un serrement de cœur. Ce qui révèle que nous allons vivre pour l’éternité. En d’autres termes, nous ne pouvons pas prendre du temps pour résoudre ce que nous avons à résoudre, sinon nous nous condamnerons.

Et cela dépend de nous et personne d’autre, pour apporter la paix, qui est la certitude d’une foi qui fait tout que doit être fait.

La foi exige une réponse. Pas de mots, pas de position, etc.

Júlio sait que quand je «manifeste» dans le sens d’être audacieuse quand il s’agit de notre salut. Il le sait très bien.

Je n’aime pas dépendre des autres pour résoudre les problèmes. Je dois chercher la vie. Si j’ai un doute, je vais chercher la réponde. Si j’ai un problème, j’y vais et je résous.

Ainsi: Les luttes m’ont fait me « saisir » plus à Dieu et aussi à apprendre à aider Júlio. Ils nous ont rapproché et nous a appris à vraiment aimer.

J’aime servir à Dieu, car Il met tout en ordre.
J’aime être à côté de Júlio, parce qu’il m’a fait être plus forte encore.
Nos problèmes nous ont permis d’aimer l’amour qui vient de la foi!

Série: De retour au passé

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

13 comentários

  1. C’est une belle expérience pour le mariage une union plus forte pour combattre ensemble. Il est vrai que nous devons agir avec sagesse savoir mener le combat et avec Dieu. Et résoudre ce qu’il y a résoudre avec intelligence.

    Voyez plus
1 2 3