SERVIR (7ème Partie)

Viviane Freitas

  • 1
  • Sep
  • 2016

SERVIR (7ème Partie)

  • 1
  • Sep
  • 2016

La semaine dernière nous avons parlé de la patience  et de comment cette vertu est essentielle pour notre accomplissement dans l’Œuvre de Dieu, mais surtout afin de développer le zèle que nous avons pour ceux qui sont, ou qui pourront être, sous nos soins.

Le fait de respecter la foi, le processus de chacun, est crucial, donnant ainsi l’espace pour que le Saint-Esprit complète Son Œuvre, car à Lui et à Lui seul appartient la responsabilité de convaincre en ce qui concerne toute la Vérité.

Cette semaine nous aborderons le thème: Ne pas attendre.

Une chose que le Seigneur Jésus ne faisait pas, c’était justement le fait d’attendre ou de dépendre des autres pour accomplir Sa mission; pour S’intégrer dans le plan du Père pour Sa vie. Si c’était le cas, l’humanité attendrait la rédemption jusqu’aujourd’hui! Et pourquoi?

Comprenez le processus de certains des apôtres, avant d’être baptisés du Saint-Esprit:

– Pierre ne comprenait pas les paroles du Seigneur Jésus:

« Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi. » (Jean 13:8)

Par ailleurs, malgré le fait d’avoir été aux côtés de Jésus, au moment de Son arrestation, il allait Le renier trois fois avant que le coq ne chante (Jean 13:37-38);

– Thomas a tout le temps marché avec Jésus et même ainsi, il a révélé une incrédulité en questionnant Sa destination et Sa provenance: «Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin?» (Jean 14:5)

– Philippe ne reconnaissait pas Jésus,comme étant Dieu Lui-même; comme étant Un avec le Père, malgré le fait d’avoir était témoin de Son caractère et de Ses miracles:

«Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père?» (Jean 14:8-9)

Imaginez si le Seigneur Jésus dépendait de la qualité de la foi de Ses apôtres, pour faire Son Œuvre?! Mais il voyait au-delà…

Il n’attendait pas la foi des disciples ou de tiers, mais Il savait qu’Il devait Lui-même stimuler la foi de chacun d’entre eux, afin qu’ils demeurent fermes jusqu’à l’accomplissement de la promesse.

Parfois, nous créons certaines «attentes» par rapport à quelqu’un ou à quelque chose. Nous mettons notre force pour prendre soin d’une personne ou d’une responsabilité; nous lui montrons le chemin, nous l’aidons, nous donnons notre «maximum», mais lorsque nous ne sommes pas correspondues avec le même «niveau» de remise, nous nous sentons frustrées…. Nous trouvons que notre travail est en vain et nous avons tendance à nous relâcher.

Mais, regardez mon amie, Jésus n’a jamais attendu personne! Au contraire, Il a orienté, Il a guidé, Il a exhorté et a pris soin, sans compromettre Sa responsabilité! Et c’était cela qu’Il faisait, continuellement.

Avant de remettre Sa vie – littéralement – avant de déverser Son sang, Il s’est donné entièrement pour ceux que Dieu Lui avait confié afin qu’Il en prenne soin, sans rien attendre en retour… Jusqu’à la fin. Voici la véritable essence du fait de SERVIR!

Et ainsi, sans attendre, Il les enseignait avec Son propre exemple, au fil du temps, alors qu’ils étaient ensemble: En ordonnant à un homme, qui était infirme depuis 38 ans (Jean 5:5), de se lever; en pardonnant à la femme prise en flagrant d’adultère (Jean 8:9-11); en disant à l’aveugle de laver ses yeux dans le réservoir de Siloé, se purifiant de son aveuglement (Jean 9:7); en ressuscitant Lazare (Jean 11:34), parmi tant d’autres miracles et manifestations de foi.

«Lorsque j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J’ai gardé ceux que tu m’as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Ecriture fût accomplie» (Jean 17:12)

N’attendez pas, ne dépendez de rien, pour faire ce qui doit être fait! Que ce soit en ce qui concerne la personne dont vous prenez soin ou même vos compagnons dans l’Œuvre de Dieu…

Indépendamment de ce que les autres pensent, font ou du temps que cela prendra à comprendre ou à faire, accomplissez votre part: SERVEZ!

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

5 comentários

  1. Bonjour Madame .
    Ce post me.fait voir la ou je ne suis pas entrain de me donner.
    Ile de la Réunion.

    Voyez plus
    1. Bonjour Madame .
      Ce post me.fait voir la ou je ne suis pas entrain de me donner. Merci
      Ile de la Réunion.

      Voyez plus
  2. Merci Madame, ce post est pour moi.

    Voyez plus
  3. Ce message m’a beaucoup édifié, il est vrai que lorsque je ne vois pas de résultats principalement concernant l’évangélisation je me sens tellement frustrée que je me donne moins. Les vertus de la patience sont très importantes, merci pour ce message.

    Voyez plus
  4. Merci Madame pour les conseils.

    Voyez plus