SERVIR (5ème Partie)

Viviane Freitas

  • 14
  • Juil
  • 2016

SERVIR (5ème Partie)

  • 14
  • Juil
  • 2016

Celui qui a le Saint-Esprit, est guidé par Lui, ceci s’il compare sa foi avec la Parole de Dieu.

La foi, par elle-même, exige des réponses! Et je cherchais des résultats de la foi que j’avais, mais pour le manque de ces derniers, je continuais frustrée, avec ma «dette».

Les personnes me disaient toujours que non, que je les aidais, mais aucune parole qui était dite, me transmettait des faits. Alors, je ne devais pas me tromper à moi-même.

Je vivais insatisfaite avec tout! Parce que ce que je voulais le plus n’existait pas. Jusqu’à ce que je prenne la décision définitive de sacrifier ce qu’il me manquait à donner et cela a apporté les réponses que j’avais besoin.

Dans la conception d’un être humain, on attend juste d’être servi… mais ce n’est pas le rôle du serviteur! Plus de responsabilités vous aurez, plus vous aurez à servir et moins de temps vous aurez pour vous-même.

Que signifie réellement SERVIR?

À un moment donné, le Seigneur Jésus a voulu laver les pieds des disciples et voici ce qui est arrivé:

“ Il vint donc à Simon Pierre; et Pierre lui dit: Toi, Seigneur, tu me laves les pieds!
Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt.
Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi.” (Jean 13:6-8)

Chaque semaine nous allons aborder un point concernant ce verset, qui va caractériser le fait de servir.

Quelle signification ont les paroles du Seigneur Jésus lorsqu’Il a dit que s’Il ne leur lavait pas les pieds, ils n’auraient point de part avec Lui?

Cela signifie que s’Il ne Se livrait pas pour les disciples, Il n’aurait pas de lien avec eux et ne pourrait pas les aider, parce que dans une relation, il doit y avoir un don de soi inconditionnel. Le Seigneur Jésus avait l’ADN du Père, de Dieu Lui-même, alors c’était Lui qui devait donner, tout d’abord, avant de recevoir.

La première situation la plus difficile est de comprendre et de percevoir la nécessité du prochain.

Les disciples n’étaient pas faciles à vivre, parce qu’ils n’avaient pas le Saint-Esprit. C’est pourquoi ils étaient dominés par leur égoïsme et orgueil.

Alors, le Seigneur Jésus devait tout gérer… C’est Lui qui devait comprendre, qui devait avoir de la patience, enseigner, investir, exhorter, etc.

Et celui qui fait les choses bien faites, recherche que les autres en fassent de même dans ce qu’ils donnent!

Le Seigneur Jésus était parfait, mais Il ne pouvait pas exiger la même chose de Ses disciples, tant que Lui-même n’enseignait pas et ne Se donnait pas pour eux.

Les problèmes des disciples étaient une manière pour que Jésus entre «en scène» et serve.

Dans proche post, nous parlerons sur la difficulté que l’être humain a de comprendre son prochain; comme cela le fatigue de faire le bien!

Suite la semaine prochaine.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 comentários

  1. Merci Madame pour cet article qui va m’aider à mieux servir!

    Voyez plus
  2. Merci pour cet article qui m’aide à mieux me comprendre et m’analyser.

    Voyez plus