SERVIR (3ème Partie)

Viviane Freitas

  • 19
  • Mai
  • 2016

SERVIR (3ème Partie)

  • 19
  • Mai
  • 2016

Comment puis-je donner la vie, si je suis «morte»?

Comment cela, morte?

Elle est à peine consciente de la Parole de Dieu, mais elle n’a, en elle-même, aucune nouveauté de vie. Elle lit la Bible, arrivant rapidement à une « conclusion » de ce que cela signifie, mais dans son quotidien, elle ne compare pas sa vie à ce qu’elle a lu. Elle augmente sa connaissance mais complique sa relation avec Dieu.

Elle agit spontanément avec une foi émotive, pensant qu’elle est en train de faire ce qui est correct; elle parle de ce qu’elle a lu, mais elle a des difficultés à résoudre ses problèmes, qu’elle considère être déjà «normaux». Elle a la connaissance de la Parole de Dieu, seulement pour accomplir son devoir religieux, mais ne l’applique pas dans sa propre vie.

Son objectif est généralement d’aider les autres ou de travailler en faveur de ce qui la réalise. Cependant, elle n’investit pas dans son intérieur, pensant qu’elle est une «bonne personne», qui est toujours attentive à tous ceux qui l’entourent et que cela est suffisant pour être «bien avec Dieu».

Mais le fait est qu’elle ne vit pas en nouveauté de vie. Ses expériences sont seulement avec le pouvoir de Dieu, c’est-à-dire, la délivrance d’un vice, la guérison d’une maladie, un membre de la famille qui s’est converti, etc. Mais rien qui soit lié à sa propre relation avec Dieu. Rien n’enveloppe plus son être.

Le fait de lire la Bible ne lui apporte plus de satisfaction, le fait de prier ne lui apporte plus de réponses, le fait de chercher ne la satisfait plus et sa louange n’exprime aucun amour sincère envers Dieu. Néanmoins, elle continue à utiliser des mots, qui sont supposément convaincant tels que: « La Bible m’apporte de la satisfaction »; « Dieu est en train de bénir »; « Je suis en train de chercher Dieu »; « Je suis dans la lutte », etc.

Lorsque nous écoutons la louange, nous percevons quel type de relation cette personne a avec Dieu. Ses mots n’expriment pas la vérité de son être, mais la conscience de comment elle doit louer.

En vérité, la personne n’a pas la notion de ce qu’elle est en train de faire. Et vous savez pourquoi?

Suite la semaine prochaine.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

12 comentários

  1. Madame, Que Dieu soit loué pour vous utilisez de cette sorte pour m’aider à remonter la pente à travers cos messages si précieux.
    Mon intérieur est tout chamboulé et troublé tellement chaque message relève en moi des failles auxquelles Dieu ne prend pas plaisir.
    Je suis sûre au moins d’une chose c’est que je veux servir mon Dieu donc je doit réapprendre à obéir !

    Voyez plus
  2. Vraiment Madame, ces messages sont très forts, mais ils me font du bien. Car mon objectif est d’évoluer spirituellement pour la gloire de Dieu.

    Voyez plus
  3. Je veux en savoir plus et connaître la suite de ce sujet. Je ne dois pas être égoïste mais je dois avoir et prendre un temps pour moi. Non pour regarder autour de moi. Je dois savoir où j’en suis réellement ma relation avec Dieu.

    Voyez plus
  4. Et c’est cela qui tue à petit feu un bon nombre de Servantes. Trop occupées avec X ou Y et finissent par oublier ce qui maintiendra la flamme allumé: notre intimité avec Dieu.

    Voyez plus
  5. voila pourquoi nous devons nous examiner nous même comme le dit la bible afin que nous ne nous, trompions pas nous même et que nous puissions connaitre notre vérité intérieur.

    Voyez plus
  6. Nous sommes réellement notre propre ennemi…
    Rien de pire que l’auto-suffisance 🙁

    Voyez plus
1 2