Mères Universelle

Josiane Boccoli

  • 30
  • Oct
  • 2015

Mères Universelle

  • 30
  • Oct
  • 2015

Cette semaine, je pensais à mes 18 années à l’église Universelle: Combien de choses j’ai appris, combien d’enseignements, de réunions, d’entretiens, d’exhortations, de corrections, chaque fois avec beaucoup de patience, de persévérance, d’encouragement, de motivation, qui m’ont fait devenir celle que je suis aujourd’hui! 

Il devient impossible de décrire, et encore moins de remercier, ce traitement spécial, tant d’amour envers chacune de nous. N’est-ce pas?

Je vois l’Universelle comme une maman, que nous reçoit de bras ouverts, que nous aime sans même nous connaître, nous accueille, nettoie et prend soin de nos blessures, délivre enseigne la foi intelligente et à travers celle-ci, nous mène au salut.

Devant TOUT ceci et beaucoup plus, comment ne pas aimer, qui se donne pour nous? Qui ne vous emprisonne pas, ne vous oblige à rendre en retour. 

De la même façon, c’est notre mission en tant que mère: 
Nous devons enseigner nos enfants de la même manière que nous sommes enseignés à l’église. Nous pouvons séparer un temps pour enseigner la Parole de Dieu à nos enfants, la crainte, l’obéissance, la dîme, etc. Enfin, c’est un travail qui prend du temps, de dévotion et d’amour, exactement comme l’église, mais que devient nécessaire, lorsque nous comprenons la valeur et l’importance de notre mission;  lorsque nous avons la conscience que Dieu compte sur nous pour une oeuvre encore plus grande! 

Après tout, à quoi bon recevoir tellement et ne rien transmettre à nos enfants? Quel genre d’amour serions-nous en train  d’exercer?

Chère maman et amie, la servante fait des disciples, et le premier est dans notre maison. Que nous puissions suivre cette exemple vivant de mère, que nous soyons des mères qui «enseignent» leurs enfants, que nous soyons les « mères Universelle ».

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 comentários

  1. Bonjour Madame, alors je suis très surprise de cette direction. Je n’avais jamais pensée à donner une éducation spirituelle à mon fils sachant qu’il n’a que 3 ans. C’est une pensée renouvelée que je vais éduqué mon fils.
    Merci beaucoup.

    Voyez plus
  2. Bonjour Madame, votre message m’ a vraiment encouragé de ne pas baisser les bras en ce qui concerne l’éducation spirituelle de mes enfants.

    Voyez plus