« Il ne ressent aucun plaisir dans les choses de Dieu… »

Viviane Freitas

  • 5
  • Sep
  • 2015

« Il ne ressent aucun plaisir dans les choses de Dieu… »

  • 5
  • Sep
  • 2015

Bonjour, Madame Viviane.

Je m’appelle Eloisa Ester, je suis épouse du pasteur, ici en Colombie, et je suis en train de suivre ce que vous avez passé avec l’évêque Julio, au sujet de vos enfants, et la façon dont Dieu vous a donné la victoire. J’ai un fils de 16 ans, nous avons adopté quand il avait trois jours de vie, aujourd’hui, il nous a rendu triste plusieurs fois avec ses attitudes; il ne ressent aucun plaisir dans les choses de Dieu, comme nous l’avons enseigné, mais maintenant qu’il a grandi, il a beaucoup changé … Il veut être un joueur de football.

Nous ne le condamnons pas, mais nous le soutenons, nous lui montrons, qu’il a besoin en premier lieu, besoin du Seigneur Jésus et de son salut, mais je vous l’avoue, que parfois il me manque patience. Je cherche à l’orienter au sujet des amitiés, mais il fait tout à l’envers. Mon mari, l’oriente beaucoup, et parfois pas il ne l’accepte pas. Il a déjà percé une oreille afin de porter des boucles d’oreilles et maintenant, il veut tatoué sur le bras un mot, nous avons dit non, que cela n’est pas de Dieu, mais il dit que c’est juste un mot …

Madame Viviane, je vais la chaine de prière du vendredi en faveur de sa délivrance, je participe de tous les propos, en particulier celui de la famille, et nous avons fait notre sacrifice dans la dernière Campagne d’Israël et je crois que Dieu va le transformer, je ne doute pas! J’ai participé de la prière que vous avez fait avec l’évêque Julio et vos enfants, en faveur de la famille, et j’ai eu donc envie de vous écrire, afin que vous et votre famille si belle puissent nous aider en prière et orientation.

Il s’appelle Matheus Madeira Martins. Dieu bénisse, à vous et à votre famille.

– Eloisa Ester Madeira Martins

Chère Eloise,

Les enfants de pasteurs et d’évêques ont une excellente opportunité de chercher à Dieu, car sûrement leurs parents ont présenté Dieu à la maison, mais par envie de vouloir connaître le monde ou de vivre en «liberté», ils pensent qu’ils sont «prisonniers» à quelque chose.

Vous, en tant que mère, vous devez faire votre part: enseigner, écouter. Aller dans son monde, dans l’objectif de lui faire comprendre. Mais votre première préoccupation, ne doit pas être votre enfant. Elle doit être de servir à Dieu. Le rôle du père est très important. C’est lui qui poses les règles à la maison.

Je vais parler de ce que j’ai vu dans Julio, au moment où Louis et Vera sont arrivés … Julio a imposé comment cela serait à la maison: s’ils ne voulaient pas suivre la voix de servir à Dieu, la même porte qui était ouverte afin de les aider, était aussi ouverte pour qu’ils sortent. Étant donné, que nous vivons dans la maison qui appartient à l’Église, qui est soutenu par des offrandes et des sacrifices. Donc, ceux qui doivent y vivre, sont ceux qui sacrifient aussi.

Si votre fils est majeur, il peut déjà travailler.

S’il veut suivre son chemin avec des mauvais choix, alors qu’il cherche un emploi et qu’il vive de son travail. Et non du sacrifice d’autrui ou du vôtre.

Voilà, comment je vois au sujet de l’œuvre de Dieu.

Louis et Vera, ils sont conscients qu’à la maison nous avons des règles, du respect envers ce qui est de l’autel.

Nous vivons de l’autel, et à cause de l’Autel, nous sacrifions toutes nos vies. Il n’est pas juste de sacrifier notre vie, et avoir un être qui ne veut pas chercher Dieu et nous distrait pour ce que nous avons été appelés.

Tant que votre fils était petit et n’avait aucune notion, vous avez donné, vous avez pris soin, vous avez renoncé. Maintenant, vous n’avez pas à vivre avec ses erreurs. S’il ne veut pas accepter les règles que vous lui donnez, il ne devrait pas être le bienvenu chez vous.

Avec quel argent, il a percé l’oreille et a mis la boucle d’oreille?

Mon époux espère qui cela n’a pas été avec votre argent. Car si c’est ainsi, vous êtes en partie coupable de votre erreur.

La foi est la ferme assurance des choses que l’on espère et la conviction des choses que l’on ne voit pas.

Si vous servez à Dieu et vous avez la conviction de ce qui est l’autel, lieu du sacrifice, vous voyez d’abord ceci. Vous respectez et vous avez du zèle d’être et de faire quelque chose de présentable à Dieu.

Mais s’il y a le doute, il y a la peur … et vous ne prenez pas le contrôle de la situation…

Julio a mentionné lors de la réunion de mercredi, ici au Templo Maior, que les deux espions (Josué et Caleb), lorsqu’ils sont allés vers la terre, ils ont vu une opportunité, même devant les adversités. Et il a dit quelque chose qui a vraiment attiré mon attention: que les fidèles sont courageux!

Qui est fidèle? Le courageux pour obéir.

Et le simple fait de donner la priorité à Dieu et de le laisser prendre soin de lui, sans sentiments de pitié, vous serez courageuse et par conséquent, fidèle à Dieu.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

6 comentários

  1. Bonjour, ce message et cette réponse m’a aidé. Car j’ai mon fils de bientôt de 12 ans, et qui n’est pas comme je voudrais qu’il soit. Il va à la TF TEEN. A 9 ans, il a voulu prendre le baptême dans les eaux, mais il n’a pas pu à cause de son âge. Je sers Dieu et j’aurai tellement aimé qu’il participe un peu plus dans le culte, qu’il chante, qu’il se met debout naturellement quand il faut se mettre debout, à chercher le Saint Esprit. Parfois, il préfère rester à la maison regarder la télé et me dit qu’il ne veut pas aller à l’église. Evidemment, cela me met en colère, je le réprimande et lui explique l’importance d’avoir Dieu avant tout dans sa vie. Et surtout, de ne pas parler ainsi car çà ne plaît pas à Dieu. Mais parfois, je fais attention pour ne pas me mettre en colère. Il dit qu’on va à l’église tout les jours. Mais je pense que je dois aussi faire ma part et passer plus de temps avec lui hors de l’église. Je vais travaillé sur mon caractère afin que cela ne m’inquiète pas plus, ne me rend pas anxieuse. Mais que j’ai confiance en Dieu, et de voir déjà qu’il est déjà sur l’autel de Dieu. Je fais des prières quotidiennes avec lui. Je fais l’onction d’huile sur sa tête, je le bénis et depuis 2 jeudi, je le fais venir et participer à la prière de la famille. Pour ce jeûn de Daniel, il fait ce jeûn comme il veut. Quand je ne suis pas à la maison, il regarde la télé, joue à la ds. Quand je suis à la maison, il accepte sans problème que la télé soit éteint. L’ordinateur je l’ai enlevé. Pour lui, le fait de ne pas dormir dans son lit depuis le début et jusqu’à la fin du jeûn, il fait aussi son jeûn. J’ai tout de même confisqué son portable, la ds car il est trop attaché à ses choses.

    Voyez plus
  2. En ce qui me concerne cette histoire a été un dé-clique pour moi ,malgré que DIEU ma déjà montrer plusieurs foi ,au sujets de certain de mes comportement en vers mes enfants.j’ai toujours compris que DIEU dit vrais mai! dans la pratique j’ai toujours voulu prendre moi même les commendes,quel grande et gros erreurs.merci pour le jeune de Daniel a chaque jour mes yeux s’ouvres.

    Voyez plus
  3. Buenos días sra Viviane
    Tengo serteza que en altar esta la respuesta, no ay otro lugar mejor para transformar vidas como fue conmigo, la perseverancia y nunca desanimarme tengo la convicción de mi familia sirviendo a Dios.

    Voyez plus
  4. bonjour madame moi aussi jai mon mari qui et comme sa on etait a leglise ensemble mais quand son papa et tomber malade il c retire de leglise en disant que leglise nest pas bon et alors comme moi je voulait rester a leglise je ne lai pas obeit mais je vous dit c un cauchmare dans ma maison mais il a fini de comprendre que je vais pas abandonne

    Voyez plus
  5. Merci pour ce post Madame.
    Pour ma part et envers ma famille.

    Je retient que lorsque nous sommes sur l’Autel ce n’est pas normal de ce laissez distraire par un être cher.
    Et qu’être courageux pour obéir a Dieu est Lui être fidèle.

    Merci pour ce post.
    Je vais déposée ma famille entre les mains de Dieu, continuer ma vie sur l’Autel.

    Voyez plus
  6. Je comprend très bien ce que vie madame Eloisa. J’ai une fille de 20 ans qui était à l’église et qui a tout laissé tombé lorsqu’elle a rencontré son petit ami. Quelques mois plus tard elle est tombée enceinte. Maintenant qu’elle est maman, elle croit tout savoir, ne veut plus écouter nos conseils et est toujours en guerre avec son papa. Je suis souvent entre les deux, car je ne veut pas qu’elle s’en aille avec ma petite fille et en même temps mon époux à raison de vouloir mettre des règles ! C’est pas facile ! Le bon côté c’est qu’elle travaille déjà, mais je doute qu’elle arrive à tout gérer toute seule comme elle voudrais le faire. Moi aussi je fait les propos pour la famille et j’ai la certitude que la situation va changer. Par ailleurs, il faut que j’ai de bonnes attitudes, afin qu’elle revienne à l’église. Alors je prends courage et je laisse Dieu au contrôle de tout cela !

    Voyez plus