40º jour –  Parce que mon témoignage est vrai

Viviane Freitas

  • 19
  • Août
  • 2014

40º jour – Parce que mon témoignage est vrai

  • 19
  • Août
  • 2014

Bonjour à tous les internautes.

Nous sommes arrivés au 40ème jour de notre Quarantaine, dites-moi: En avez-vous bénéficié? Avez-vous saisi cette opportunité, en obtenant la transformation, en changeant de pensées au sujet de Dieu et sur vous-même? Dites moi… parlez-moi à votre sujet!

Je voudrais vraiment connaître votre opinion, car je ne voudrais pas finir ici notre Quarantaine. Je veux continuer à parler du livre de Jean, poursuivant notre lecture lors du mois d’août.

Je veux vraiment vous accompagner, ici sur le Blog, en lisant la Parole de Dieu. J’ai l’intention que vous en tiriez beaucoup de profit, pour qu’elle n’arrive pas seulement à vous, mais aussi à d’autres personnes.

Vous pouvez témoigner, en parlant de ce qui s’est passé avec vous, au cours des jours où vous nous avez accompagné sur le Blog. Vous atteindrez des personnes, qui sont dans une «crise» spirituelle, qui sont depuis longtemps ou peu de temps dans l’église, mais qui ont besoin de réponses. Demandez-leur de suivre les posts de la lecture de Jean, que nous allons continuer au cours du mois d’août.

«Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui Me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.
Là-dessus, les pharisiens lui dirent: Tu rends témoignage de Toi-même; Ton témoignage n’est pas vrai. Jésus leur répondit: Quoique Je rende témoignage de Moi-même, Mon témoignage est vrai, car Je sais d’où Je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d’où Je viens ni où Je vais.Vous jugez selon la chair; Moi, Je ne juge personne.
Et si Je juge, Mon jugement est vrai, car Je ne suis pas Seul; mais le Père qui M’a envoyé est avec Moi.» (Jean 8:12-16)

Le témoignage est vrai, justement lorsque nous savons d’où nous venons et où nous allons. Peut-être dites-vous: «Je viens d’une famille détruite, où mes parents se disputaient à la maison, où il y avait des vices, des trahisons, le mensonge, la tromperie, etc..» Vous connaissez la partie physique de votre vie, mais vous méconnaissez ce qui est à l’intérieur de vous. Vous avez une information de Dieu, vous savez qu’Il est la Lumière du monde, qu’Il est la réponse, parce que lorsque vous êtes dans l’Eglise et que vous entendez la Parole de Dieu, vous voyez une direction. Vous vous rendez compte qu’il y a la paix, la pureté, la sainteté, à travers l’Esprit transmis dans nos propres paroles. Ainsi, vous savez que Dieu existe. Mais peut-être êtes-vous de loin, en train de participer, en écoutant les choses de Dieu, mais vous ne savez pas encore d’où vous venez et qui vous êtes! Peut-être que vous savez des choses, mais pas profondément.

Il n’y a qu’une seule façon d’apprendre à nous connaître bien à fond: Lorsque nous nous approchons de la Lumière! Ainsi, nous pouvons voir nos «impuretés», nos imperfections et faiblesses. Et, quand nous nous «voyons» sans doute, nous n’allons pas chercher Dieu, fondée sur une religion, mais parce qu’il y a un «cri», qui appelle à «aide», pour une réponse immédiate! Vous ne voulez plus vivre dans cette obscurité, dans ces tourments de l’âme.

«…car Je sais d’où Je suis venu et où je vais…»

Le Seigneur Jésus était parfait; Il venait de Dieu. Mais, si vous voyez Son parcours, jusqu’alors, vous verrez qu’Il a toujours participé au Père, Sa vie! Il n’a pas fait Sa propre volonté, mais celle du Père. Il n’a pas jugé par Lui-même, mais par l’intermédiaire de Celui qui L’a envoyé.
Il savait qui était le Père, ce que le Père voulait qu’Il fasse, parce qu’Il l’écoute!
Il y existe une connexion avec Dieu.

Et la manière de vous connaître, c’est lorsque vous entendez le Seigneur Jésus!

Il a dit: “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.”

Jésus n’a pas dit pour que vous veniez à Lui «parfait», mais de la façon dont vous êtes, plein d’erreurs, de péchés, de frustrations et… Où tous les gens vous rejettent, Dieu étend Ses mains vers vous, en vous montrant Sa puissance dans votre vie. Mais il faut croire, reconnaître comment est votre propre situation. Dans le cas contraire, Il n’a aucun moyen de vous aider, si vous ne reconnaissez pas vos propres failles.

«Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.»

Dieu dit: «J’ai la lumière, la direction, la sécurité, l’équilibre qui vous êtes en train de chercher dans votre vie.» Mais, si vous voulez suivre au milieu de l’obscurité, en restant dans vos erreurs et vous dites que c’est très difficile de chercher Jésus parce qu’il faut renoncer à beaucoup de choses, c’est parce que vous pensez que les ténèbres sont un confort et vous donnent de l’assurance. Lorsque, en réalité, cela ne vous donne aucune sécurité et c’est pourquoi vous êtes ainsi! Vous restez dans l’amertume, vous êtes vide, vous avez besoin d’une réponse… on dirait que vous avez besoin d’un petit ami, d’un mari, d’une amitié, d’une relation et même lorsque cela existe, vous ne vous rassasiez jamais. Précisément parce que vous n’avez aucune lumière, direction, paix!

Peu importe où vous êtes maintenant et même si vous voyagez dans un autre endroit du monde, même le plus beau et le plus merveilleux, cela ne vous apportera pas la paix, parce que le vide est en vous!

Ceux qui suivent la Seigneur Jésus – la Lumière du monde – accepte Ses paroles et obéissent à Ses commandements, il ne peut marcher dans l’obscurité et être perdu, ne sachant où aller, angoissé, triste, déprimé, incertain, solitaire et faible… Parce que ce sont des caractéristiques des ténèbres. Mais, quand il existe la Lumière, même si vous affrontez des moments difficiles, par lesquels le Seigneur Jésus Lui-même est passé, comme des situations de tristesse et d’angoisse, ce ne sont rien d’autres que des moments passagers. Pour ceux qui sont dans les ténèbres, cependant, ces moments sont continus, sous forme de tristesse, de dépression, de faiblesse, de fragilité, un mal qui constamment nous accompagne. Ils vivent dans ce tourment.

Pour ceux qui sont dans la lumière, tout est passager, car ils font usage de la Parole et en tire profit; ils ont la direction à travers la Parole de Dieu et obtiennent ce qu’ils cherchent.

«Là-dessus, les pharisiens lui dirent: Tu rends témoignage de Toi-même; Ton témoignage n’est pas vrai.
Jésus leur répondit: Quoique Je rende témoignage de Moi-même, Mon témoignage est vrai, car Je sais d’où Je suis venu et où je vais; mais vous, vous ne savez d’où Je viens ni où Je vais.»

Etes-vous sûr de votre Salut? Si Jésus revient maintenant, en ce moment-même, êtes-vous sûr?
Si vous le savez vraiment, alors vous êtes dans la lumière, vous avez une direction, la paix, la sécurité. Mais si vous n’avez pas cette paix, votre vie est tourmentée, votre passé est omniprésent dans votre vie, vous ne savez pas où vous allez et certainement vous êtes une personne envahie par la peur et incertaine.

«… Et si Je juge, Mon jugement est vrai, car Je ne suis pas Seul; mais le Père qui M’a envoyé est avec Moi.»

Pour cela il y a de l’assurance! Qui est avec Dieu, n’est pas seul dans ce monde, mais possède cette force, en son intérieur.

J’attends votre commentaire, le témoignage de votre vie, ici sur le Blog, qui peut faire une grande différence dans la vie des autres internautes et c’est une très grande satisfaction, parce que ceux qui en ont profité, se sont faits élire!

Et vous, qui n’en avez pas encore profité, vous avez votre opportunité!

Mes sincères salutations. Nous reviendrons avec les posts, en suivant le Livre de Jean, en août. Préparez-vous! Invitez les membres de votre famille, vos amis, les gens qui sont loin, loin des plans de Dieu, à les écouter avec vous. Appelez-les à passer un petit moment et participez ensemble, dans un seul but. Faites des disciples, ami internaute, afin que le Seigneur Jésus soit glorifié dans la vie de ceux, qui n’ont pas encore eu la même chance que vous.

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*